Cowboys & Aliens : James Bond et Indiana Jones vs E.T. !

Publié le par Jacoby2

2401 tw d008 0129rv3-copie-1

 

Le film Cowboys & Aliens est l'adaptation éponyme du comic-book de Scott Mitchell Rosenberg publié en 2006. C'est à Jon Favreau, réalisateur de Iron Man et Iron Man 2 notamment, qu'est revenu la réalisation de ce film. A la production nous retrouvons Steven Spielberg (troisième production de l'été après Transformers 3 et Super 8). Le scénario est écrit par le  tandem Alex Kurtzman / Roberto Orci. Au départ, Robert Downey Jr. devait camper le rôle de Jake Lonergan, cowboy amnésique qui se réveille avec un étrange braelet au poignet et qui va devoir lutter contre un ennemi inconnu. Mais pour cause de conflit d'emploi du temps, le rôle est finalement revenu à Daniel Craig. Pour jouer face à lui, pas moins que le charismatique Harrison Ford. Pour le premier rôle féminin, Craig a recomandé Eva Green mais celle-ci déclina et cest finalement à Olivia Wilde que revint le rôle d'Ella.

 

L'histoire est un subtil mélange de western et de sicence-fiction. Le réalisateur a voulu garde un équilibre entre ces deux genres et pour cela il a dû utiliser une structure narrative des westerns épiques pour limiter la rupture de ton créé logiquement par l'apparition des aliens.

L'action se situe en Arizona en 1873. Un homme se réveille en pleine désert et ne se souvent pas de son passé. Il a comme seul indice un étrange bracelet à son poigné. Il débarque dans la petite ville d'Absolution qui est sous l'emprise du colonel Dolarhyde. Mais les habitants vont être confrontés à une menace inconnue et terrifiante...

Au début du film, nous découvrons un homme qui se réveille au milieu de nulle part. Celui-ci dcouvre à son poigné un bracelet qu'il tente d'enlever mais en vain. Des hommes approchent tente de le capturer mais l'homme en question les neutralise et se dirige vers la ville la plus proche : Absolution. Il découvre une ville régit par la peur. En effet un jeune s'amuse à maltraiter les habitants et décide de s'en prendre au mystéireux individu mais celui-ci le neutralise également. Ce dernier se rend dans un bar où une jeune femme vient l'acoster et lui pose des questions mais il ne se souvient plus de rien. Le shériff le reconnaît et vient l'arrêter : il sagit de Jake Lonergan, un criminel acivement recherché. Alors qu'il est sur le point de quitter la ville pour être remis aux marshalls, d'étrange lumière apparaisse dans le ciel. Tous les habitants sont dans la rue quand soudain des vaisseaux font leur apparition et créent un véritable chaos dans la ville. Ils enlèvent des personnes à l'aide de grappin. Un groupe d'hommes part à leur poursuite pour ramener les familles. Dans ce groupe, ce trouve le colonel Dolarhyde, un homme grochon et pas vraiment commode. Jake part aussi avec ceshomes car il veut essayer de ce souvenir de son passé. Très vite, ils se retrouvent face-à-face avec l'evahisseur. Ils vont alors devoir se battre et s'unir pour défendre leur terre. Les cowboys et les indiens vont même se battre ensemble pour défendre leur liberté et résister à l'envahisseur.

 

Les flashbacks sur la vie de Jake sont très bien utilisés et nous permettent de décourir en même temps que lui ce qui faisait sa vie et ce qui l'a amené dans cette situation. Les aliens sont dévoiler au fur et à mesure de l'action (tout comme dans Super 8) mais malheureusement Jon Favreau ne joue pas assez avec leur aspect terrifiant en les révélant intégralement bien trop vite.

Les scènes d'action entre humains et aliens sont parfaitment intégrés dans l'univers western et l'ambiance y est très bien restaurée. Ces scènes vont s'alterner avec l'humour et l'émotion évitan ainsi un déluge d'action non stop qui aurait desservi le fim. La BO, signée Harry Gregson-Williams, mélange habillement les thèmes entre western et sicence-fiction.

 

LR-Cowboys-and-Aliens.jpg

 

Daniel Craig incarne Jake Lonergan, un homme qui a perdu tout souvenir de son passé et qui pourrait bien être la meilleure chance pour repousser l'envahisseur. Il va alors tenter de se souvenir en allant au front. Craig est très bon en cowboy et il a toujours la réplique qui fait mouche. Le colool Woodow Dolarhyde est campé par Harrison Ford, qui nous fait du Harrison Ford : indémodable ! Il incarne unpersonnage d'abord dur puis qui va s'adoucir au fil d film laissant place à sa vraie personnalité. Olivia Wilde est Ella, une femme bien mystérieuse qui veut aider Jake dans son combat. Elle incarne une femme forte qui ne se laisse pas marcher dessus et qui n'a pas peur de prendre des risques. Sa véritable identité va en surprendre plus d'un.Elle est une nouvelle fois magnifique mais on ne peut pas vraiment juger de son talent dans ce genre de film (attendons donc ses prochains films). Doc est incarné par un Sam Rockwell toute en légèreté, il décide de se battre pour suver sa feme des griffes des aliens. Il est l'un des éléments comiques du film.Le jeune Noah Ringer incarne Emmet, le petit-fils du shériff qui se ance dans cette aventure pour le retrouver. Le reste du casting est complété par : Adam Beach, un indien qui travaille pour Dolarhyde mais pas seulement; Keith Carradine, le shériff d'Absolution; de Clancy Brown, le révérand de la petite ville; de Walton Goggins, un membre de l'ancienne bande de Jake qui veut l'aider dans sa lutte et de Abigail Spencer qui incarne l'amour de Jake et ce qui le tient le plus à coeur.

 

Cowboys & Aliens s'impose comme l'un des films les plus divertissant de l'été et comme un savoureux mélange de deux genres opposés : le western et la sicence-fiction. Le tout servi par un casting impeccable et des effets spéciaux géniales. Daniel Craig et Harrison Ford se complètent à merveille. Le film possède des petites faiblesses scénaristiques et auraient pu aller plus loin dans l'affrontement entre les hommes et les aliens mais ce film reste un des films les plus audacieux de cet année et l'une des belles surprises de cet été. (Ma note 18/20)

 

 

Publié dans Science-fiction

Commenter cet article